Presse

 

11/08/2016 - Journée internationale de la jeunesse

L’optimisme règne au sein de la jeunesse : 77% des jeunes estiment qu’ils trouveront du travail dans l’année qui suivra la fin de leurs études

Une enquête mondiale menée par Adecco Group montre que les jeunes sont optimistes et se sentent prêts à décrocher l’emploi de leurs rêves.

À l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse, le 12 août, Adecco Group, premier prestataire mondial de solutions RH, publie les résultats d’une enquête consacrée aux attentes des jeunes à la veille de leur entrée sur le marché du travail. Contrairement au discours dominant sur l’emploi des jeunes, l’enquête a montré qu’une majorité des jeunes sont convaincus qu’ils trouveront rapidement du travail et pensent qu’ils sont dotés des compétences requises pour décrocher l’emploi de leurs rêves. L’expérience professionnelle est ce dont ils ont le plus besoin pour réussir.

Adecco Group a mené une enquête auprès de 9 572 personnes âgées de 18 à 30 ans, dans 13 pays, afin de connaître leurs attentes vis-à-vis du monde du travail et de savoir si elles sont conscientes des compétences exigées par le marché du travail.

Près de 8 jeunes sur 10 (77,47%) pensent qu’ils trouveront un emploi dans l’année qui suivra la fin de leurs études, les jeunes Suisses étant les plus confiants (89,66%). Les moins optimistes sont les Espagnols, mais avec encore 57,84% de réponses positives malgré un taux de chômage des jeunes de 45,8 %. Il ressort de l’enquête menée auprès des répondants belges (434 personnes) que les jeunes Belges estiment la chance de trouver un emploi dans l’année qui suit la fin de leurs études légèrement plus positive que la moyenne de 77,47%.

73,08% des répondants internationaux s’estiment également dotés des compétences adéquates pour le marché du travail. Les plus confiants en la matière sont les Allemands (89,11%), les moins confiants étant les Japonais (31,54%).

S’agissant des compétences spécifiques nécessaires pour leur avenir professionnel, la maîtrise des langues (56,68%) et l’expérience pratique (53,70%) sont citées en premier lieu, les compétences en matière numérique occupant la troisième place (41,48%). Il convient de souligner que pour la Belgique, contrairement aux autres pays, la compétence numérique n’apparait pas dans le top 3.

2 jeunes sur 3 (68,45%) ont une idée de ce que serait l’emploi de leurs rêves et, interrogés sur ce qui leur serait nécessaire pour l’obtenir, l’expérience professionnelle est de nouveau la réponse la plus fréquemment citée. Pour les 10 prochaines années, ils aspirent avant tout à la stabilité financière, suivie de près par l’exercice de l’emploi de leurs rêves et le fait de travailler pour une entreprise socialement responsable. Pour les jeunes Belges par contre, tenter d’obtenir un salaire élevé figure en troisième position.

L’optimisme des personnes interrogées apparaît surprenant à la lumière de l’inadéquation actuelle des qualifications qui préoccupe tant les employeurs : 40% d’entre eux prétendent qu’ils ne peuvent trouver les personnes dotées des compétences nécessaires pour leur entreprise. Mais l’enquête montre que les jeunes évoluent dans la bonne direction et qu’ils savent ce qu’ils doivent privilégier pour progresser sur l’échelle des emplois.
Dans un monde en changement permanent, les connaissances et les compétences « dures » (hard skills) deviennent de plus en plus vite obsolètes. Dans un tel contexte, les compétences « douces » (soft skills), comme la créativité, la disposition à apprendre en permanence et l’intelligence sociale, gagnent sans cesse en importance sur le lieu de travail. L’expérience professionnelle est fondamentale pour le développement des compétences soft et une enquête antérieure menée par Adecco Group a montré que les pays où les systèmes de formation professionnelle sont bien établis, comme la Suisse et l’Allemagne, ont réussi à s’attaquer au problème du chômage des jeunes.

Des solutions s’imposent d’urgence. À court terme, le secteur privé peut soutenir les jeunes en proposant des conseils et des stages, mais à moyen terme, des réformes structurelles sont nécessaires pour actualiser le système éducatif officiel traditionnel et y intégrer des formules de formation professionnelle, comme l’apprentissage.

Alain Dehaze, CEO d’Adecco Group, a déclaré : « J’encourage les jeunes à continuer à voir les choses en grand, à vouloir réaliser leur rêve et à construire les bases de leur avenir. Mais l’emploi des jeunes est une responsabilité partagée. Des alliances entre le secteur public et le secteur privé sont essentielles pour concevoir des systèmes éducatifs capables de produire les profils de compétences qui répondent aux besoins du marché du travail, dans l’intérêt des jeunes et de la société dans son ensemble ».

Adecco Group œuvre pour favoriser l’employabilité des jeunes et pour les aider à pénétrer sur le marché du travail grâce à toute une série de programmes spécifiques comme Adecco Way to Work TM, CEO for One Month, Win4Youth ; il est également membre fondateur de la Nestlé Alliance for Youth. Depuis 2015, plus de 5 000 stages et parcours d’apprentissage, et 80 postes de ‘CEO for One Month’ ont été proposés à des jeunes à travers le monde dans le cadre du programme Adecco Way to Work TM.

Retour vers le haut


13/06/2016

50 « CEOs for One Month » Adecco venus des quatre coins du monde sont sur le point de remporter le « Job de leur vie »

Une opportunité unique de développer leurs compétences, de donner un coup d’accélérateur à leur employabilité et de lancer leur carrière.

Adecco Group, le leader mondial des solutions en ressources humaines, a dévoilé aujourd’hui le nom des 50 jeunes sélectionnés parmi plus de 54.600 candidats pour devenir le « CEO for One Month » d’Adecco dans leur pays respectif. Ils travailleront aux côtés du Country Manager d’Adecco et des équipes de direction locales, acquérant ainsi une expérience professionnelle inestimable pour stimuler leur CV. Seul l’un d’entre eux deviendra ensuite le « CEO for One Month » d’Adecco Group, qui gèrera l’une des 500 plus grandes entreprises du monde (Fortune 500) sous l'égide du CEO d’Adecco Group, Alain Dehaze.

Le monde du travail évolue rapidement, faisant apparaître de nouveaux défis et opportunités. Plus de 70 millions de jeunes dans le monde sont sans emploi. Des pics de plus de 50 % sont observés dans certains pays européens tels que la Grèce, de même que des signes d’augmentation du chômage dans certaines parties de l’Asie. Le manque de talent (essentiellement les compétences techniques nécessaires pour répondre aux nouveaux besoins croissants des entreprises) est de plus en plus critique. La demande de candidats possédant des compétences numériques et des capacités en science et ingénierie est la plus criante. Les soft skills telles que la créativité et la capacité à réfléchir en sortant des sentiers battus, les compétences sociales, l’esprit d’équipe et le leadership restent également cruciales, d’autant plus que l’automatisation et les robots de plus en plus sophistiqués mettent en danger les emplois routiniers.

L’expérience professionnelle est indispensable pour développer de telles compétences et construire des profils professionnels rencontrant les besoins du marché du travail et les défis d’une économie désormais mondiale. De plus, les étudiants doivent associer un enseignement formel avec une expérience professionnelle, que ce soit par le biais de jobs d'étudiant, de stages ou de contrats d’apprentissage.

Les programmes Adecco Way to Work TM et « CEO for One Month » comblent ces besoins. Cette année, c’est un record: 54 637 jeunes ambitieux en provenance de 50 pays ont posé leur candidature afin de devenir « CEO for One Month ». La sélection en ligne a été suivie par une procédure de recrutement et d'interview spécifique, avant une sélection des candidats par les Country Managers respectifs d’Adecco.

Les 50 élus passeront un mois sur le terrain avec leur Country Manager et l’équipe de direction locale. Leur programme intensif inclura un apprentissage des solutions de ressources humaines et des activités liées au placement de personnel, leur permettant d’élargir leurs connaissances en gestion, finance et marketing. Ils seront exposés aux clients et auront l’occasion de parler en public, une expérience unique qui donnera un sérieux coup d’accélérateur à leurs compétences, leur confiance en soi et leur employabilité.

Les 10 meilleurs « CEO for One Month » participeront à une épreuve supplémentaire, le Boot Camp, à l’issue de laquelle un seul d’entre eux sera recruté en tant que « CEO for One Month » d’Adecco Group. Alain Dehaze sera le mentor personnel de ce candidat, partageant avec lui ses connaissances et son expérience de la gestion d’une des 500 plus grandes entreprises du monde (Fortune 500) qui emploie 32.000 personnes à travers le monde.

Alain Dehaze, CEO d'Adecco Group, a déclaré : « Je me réjouis d’accueillir les «CEO for One Month » de cette année dans l’équipe d’Adecco Group. Je suis convaincu que la possibilité qui leur est offerte de travailler aux côtés de mes collègues partout dans le monde leur donnera une opportunité inégalée d’améliorer leurs compétences et leur confiance en eux et de les guider sur le chemin de l’emploi. Au fur et à mesure que ce projet évolue, il prouve sa capacité à développer le pool de talents d’Adecco Group et de nos clients. »

Pour la Belgique, 1.140 jeunes se sont inscrits au «CEO for One Month», c’est cinq fois plus qu’en 2015. 6 finalistes se sont battus pour le titre lors d'un boot camp lors duquel ils ont été soumis à plusieurs épreuves, notamment des tests de personnalité et des tests sur les médias sociaux, les connaissances en langues et le travail d'équipe. Le recrutement s’est fait en collaboration avec notre business line Badenoch&Clark. Le gagnant, Klåss Clerkx, 23 ans, étudiant en Master de Sciences économiques appliquées à l’université d’Hasselt, passera un mois aux côtés de Nico Reeskens, Country Manager d’Adecco Belgique, en tant que CEO for One Month. Il s’est distingué des autres participants par son enthousiasme, sa motivation et sa créativité.

Au cours de ce mois, Klåss prétendra, avec les 49 autres «CEO for One Month» des autres pays, au poste de CEO for One Month International. En septembre, le gagnant acquerra de l’expérience en tant que CEO for One Month d’Adecco Group aux côtés d’Alain Dehaze, CEO d’Adecco Group.

Nico Reeskens, Country Manager Adecco Belgium : « Pendant sa période en tant que «CEO for One Month», Klåss acquerra une expérience unique et enrichissante au sein d’une entreprise totalement axée sur l’humain et l’orientation client. Et nous voulons aussi apprendre de lui. Les jeunes sont en effet très importants au sein de notre secteur et pour Adecco. Le projet CEO for One Month nous aide à convaincre les jeunes que le secteur de l’intérim peut réellement les aider dans leur recherche d’emploi. Mes remerciements vont aussi à nos partenaires Audi et LeasePlan qui permettent à Klåss de bénéficier dans sa fonction d’une Audi A1 avec un contrat all-in fourni par LeasePlan. »

La nouveauté de cette édition réside dans le fait qu’Adecco Belgique offre, outre le poste de «CEO for One Month», une opportunité unique à tous les finalistes d’être «CxO for One Month» afin qu’ils puissent tous acquérir pendant un mois une expérience professionnelle unique en tant que cadre au sein d’Adecco Belgique, une expérience qui sera sans aucun doute déterminante pour leur carrière.

Pour découvrir qui sont cette année les 50 «CEOs for One Month» du monde entier et suivre leur périple : www.adeccowaytowork.com .

Retour vers le haut


18/04/2016

53.400 jeunes ambitieux espèrent devenir le « CEO for One Month » d’Adecco.

Une opportunité exceptionnelle pour les 50 candidats retenus de donner un coup d’accélérateur à leurs perspectives de carrière.

Zurich, Suisse, le 18 avril, 2016 : Adecco Group, le leader mondial des solutions en ressources humaines, a reçu 53.400 candidatures en ligne pour ses 50 possibilités de stage « CEO for One Month ». Le screening et les interviews vont maintenant commencer afin de sélectionner les 50 candidats qui travailleront aux côtés de la haute direction d’Adecco dans leur pays respectif. Seul l’un d’entre eux deviendra le « CEO for One Month » d’Adecco Group aux côtés d’Alain Dehaze. Ce sera pour eux tous une occasion unique de donner un coup d’accélérateur à leur CV et d’améliorer leurs perspectives d’avenir.

Alors que le chômage chez les jeunes atteint 13 % à l’échelon mondial, les progrès technologiques créent de nouveaux emplois qui requièrent des compétences qui ne sont pas disponibles aujourd'hui. Environ 40 % des employeurs déclarent qu’ils ne parviennent pas à trouver les compétences dont ils ont besoin pour développer leurs activités et identifient le manque d’expérience comme étant l’obstacle le plus important pour accéder aux offres d’emploi de niveau débutant. De nouveaux systèmes d’éducation et de formation et des opportunités de formation en situation de travail, tels que des stages et des contrats d’apprentissage, ou encore des emplois temporaires, sont essentiels pour aider les jeunes à acquérir de l’expérience et accéder aux premiers échelons de l’échelle professionnelle.

Afin de jouer son rôle, le Groupe Adecco a conçu ses programmes Adecco Way to WorkTM et « CEO for One Month ». L’initiative Adecco Way to WorkTM a offert plus de 3.000 stages en 2015 chez Adecco et auprès de ses clients partenaires. L’objectif est d’atteindre le nombre de 5.000 en 2016. L’initiative « CEO for One Month » est une opportunité supplémentaire d’acquérir des compétences en leadership et en management car elle permet à 50 jeunes talentueux à travers le monde de travailler aux côtés de la haute direction d’Adecco dans leur pays respectif.

Après avoir reçu 53.400 candidatures en ligne en provenance de 50 pays au 15 avril (date limite de participation), les recruteurs Adecco vont maintenant passer à la sélection et aux interviews au niveau local, qui doivent être terminés en juin.

Les « CEO for One Month » locaux apprendront sur le terrain, seront exposés à des « business cases », des réunions clients et des business reviews qui leur permettront de renforcer leurs hard et soft skills. Après une autre sélection, le top 10 participera au « Bootcamp CEO for One Month » et seul l'un d’entre eux sera désigné « CEO for One Month » du Groupe Adecco. Cette fonction au niveau du Groupe offrira au candidat retenu une expérience d'un mois supplémentaire, cette fois aux côtés d’Alain Dehaze, lui permettant de découvrir comment se gère une des 500 plus grandes entreprises du monde (Fortune 500) comptant 32.000 salariés et ayant réalisé 22 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015.

Nadiah Mahad, « CEO for One Month » d’Adecco Singapour en 2015, qui a ensuite rejoint Adecco en tant que Talent Acquisition expert, déclare : « Mon expérience en tant que « CEO for One Month » a été unique. Avoir la possibilité de se glisser dans les chaussures d'un CEO et de découvrir en direct les multiples rôles que doit revêtir un CEO m’a permis d’acquérir des connaissances professionnelles qui seront un atout sérieux au cours de ma carrière. »

Savannah Graybill, espoir olympique américain et « CEO for One Month » 2015 pour l’Amérique du Nord, ajoute : « Pour moi, ce fut l’occasion d'une vie ! Mon conseil aux autres jeunes est simple : plus vous accepterez d’opportunités, plus vous apprendrez et plus les portes seront nombreuses à s’ouvrir. Sortez de votre zone de confort et donnez tout ce que vous pouvez. »

Alain Dehaze, CEO d’Adecco Group, déclare : « Adecco Way to WorkTM et l’initiative « CEO for One Month » représentent notre engagement visant à aider les jeunes à accéder au marché du travail. Nous nous réjouissons de rencontrer les « CEO for One Month » 2016 et de les aider à améliorer leur employabilité et nous nous engageons à partager notre expérience et à activer notre réseau pour soutenir les 53.400 jeunes qui ont posé leur candidature.

En Belgique, 993 jeunes ambitieux se sont inscrits pour tenter de décrocher cette opportunité tant convoitée. Pendant un mois, le candidat retenu vivra une expérience unique en tant que bras droit de Nico Reeskens, le CEO d’Adecco Belgique. En Belgique les candidats peuvent encore s’inscrire jusqu’au 30 avril 2016 via www.adeccowaytowork.com.

Dans notre pays, cette initiative a notamment été rendue possible grâce à une étroite collaboration avec Audi et Leaseplan. Ces entreprises ont veillé à ce que le « CEO for One Month » belge puisse disposer dans sa fonction d'une Audi A1 avec un contrat all-in fourni par Leaseplan.

Pour en savoir plus sur le développement du programme www.adeccowaytowork.com .

Retour vers le haut


25/06/2015

Un étudiant CEO pour un mois chez Adecco

Un étudiant en Retail Management à l'université de Gand (HoGent) signe officiellement son contrat avec Adecco Belgique en tant que CEO pour un mois. Audi, LeasePlan et Mobistar lui remettent voiture, GSM et package multimédia.

Le contrat de CEO pour un mois chez Adecco Belgique a été signé hier, dans les bureaux d'Audi à Kortenberg. Alexander Maeyaert devient ainsi officiellement CEO aux côtés de Nico Reeskens, Country Manager d'Adecco Belgique, de mi-juillet à mi-août.

Au cours de la campagne, Alexander Maeyaert, un étudiant de 23 ans en Retail Management à l'université de Gand (HoGent), s'est distingué par la manière dont il a tiré parti des médias sociaux pour donner plus de poids à sa candidature. Son excellente présentation et son attitude irréprochable ont fait le reste. Hier, Alexander s'est vu remettre par Audi, LeasePlan et Mobistar sa voiture de société, une Audi A1, un IPhone 6 et un IPad Air.
Avec les candidats de 34 autres pays, Alexander concourra également pour le poste de CEO1Month International, dans le cadre duquel il pourrait, en septembre, acquérir de l'expérience en tant que CEO1Month du Groupe Adecco aux côtés d'Alain Dehaze, CEO du Groupe Adecco.

Nico Reeskens, Country Manager Adecco Belgium : « Nous avons lancé CEO1Month dans le cadre de Way to Work, une initiative par laquelle Adecco s'engage notamment à offrir une expérience professionnelle aux jeunes. Je suis convaincu que le candidat retenu, Alexander Maeyaert, vivra des expériences intéressantes à mes côtés. En partageant ces expériences avec tous les autres candidats et jeunes de son âge, il pourra les inspirer dans leurs recherches du job qui leur convient. De mon côté, j'espère aussi apprendre beaucoup de lui. Je remercie aussi nos partenaires Audi, LeasePlan et Mobistar, avec qui nous avons collaboré étroitement pour rendre tout cela possible. »

Didier Willems, Brand Director Audi Belgique : « Les expériences que les jeunes peuvent acquérir aujourd'hui sont déterminantes pour les actions et les décisions qu'ils seront amenés à prendre en tant que travailleurs, managers ou cadres. Nous sommes dès lors heureux de participer à ce projet intéressant qui offrira à Alexander un mois riche en enseignements et nous lui souhaitons beaucoup de plaisir au volant de son Audi A1, fabriquée chez Audi Brussels. »

Michel Van Den Broeck, CEO LeasePlan : « Le chômage des jeunes est un grand problème aujourd'hui. LeasePlan soutient donc avec grand plaisir une action telle que celle-ci, qui favorise la prise de conscience et l'acquisition de compétences chez les jeunes. De cette manière, LeasePlan peut aussi promouvoir des emplois au sein de l'industrie et du secteur privé et si une voiture de société peut y contribuer, tant mieux ! »

Stephane Beauduin, Chief Enterprise and Wholesales Officer Mobistar : « Adecco nourrit une passion pour l'innovation, et cela transparait clairement dans ses projets liés à l'emploi. C'est également notre cas chez Mobistar, où nous innovons en permanence et concevons la mobilité comme un grand changement au sein du marché B2B, et bien entendu aussi sur le marché du travail. Il est clair que nous partageons la même vision de l'avenir et soutenir ce projet s'inscrit parfaitement dans ce cadre. »

Alexander Maeyaert, étudiant en Retail Management à HoGent : « Je suis particulièrement heureux d'avoir été sélectionné et je suis convaincu que cet apprentissage et cette expérience professionnelle influenceront positivement mes chances sur le marché du travail. J'espère aussi que j'offrirai une valeur ajoutée à Adecco.»

Vous trouvez plus d'informations sur :
la page CEO1Month
Facebook
Twitter #CEO1Month

Retour vers le haut


20/05/2015

Adecco Belgique sélectionne son candidat finaliste pour une expérience exceptionnelle : devenir « CEO for One Month ».

Bruxelles, le 20 mai 2015. Adecco Group Belgium a retenu six candidats pour les épreuves finales de sélection de « CEO for One Month », une initiative Way to Work organisée en collaboration avec Audi, LeasePlan et Mobistar.

Dans le cadre de Way to Work 2015, des jeunes demandeurs d’emploi ont eu pour la première fois en Belgique la possibilité de participer à la sélection belge de 'CEO for One Month'.

Plus de 13 000 jeunes se sont inscrits dans le monde entier. En Belgique, 275 candidats ont postulé et 6 d'entre eux ont été retenus pour participer aux épreuves finales, qui auront lieu le 22 mai prochain. Après cette dernière sélection, un seul candidat aura la possibilité de devenir le co-CEO d'Adecco Belgique pendant un mois (de mi-juillet à mi-août). Ce candidat sera également repris dans la sélection mondiale du 'Global CEO for One Month' qui aura lieu en août et qui désignera un seul et unique candidat au poste de CEO d'Adecco Group au niveau mondial pendant un mois.

En Belgique, cette initiative a notamment été rendue possible grâce à une étroite collaboration avec Audi, LeasePlan et Mobistar. Ces entreprises ont veillé à ce que le CEO for One Month belge puisse disposer dans sa fonction d'une Audi A1 avec un contrat all-in de LeasePlan, ainsi qu'un GSM Mobistar avec abonnement et tablette.

Les six candidats finalistes sélectionnés avec soin s'affronteront le vendredi 22 mai prochain lors d'un bootcamp organisé au siège d'Adecco. Devant un jury de six personnes, les candidats passeront des interviews, se verront soumettre des cas pratiques et diverses épreuves. Tous les candidats ont déclaré qu'ils aspiraient surtout à vivre cette expérience d'un mois en tant que CEO afin de trouver plus rapidement et plus efficacement un emploi qui leur convient.

Vous trouvez plus d'informations sur :
la page CEO1Month
Facebook
Twitter #CEO1Month

Retour vers le haut


 

07/05/2015

Le Conseil d'Administration d'Adecco nomme Alain Dehaze en tant que Chief Executive Officer.

Patrick De Maeseneire, CEO du Groupe Adecco, passera le flambeau à la fin du mois d'août 2015.

Zurich, Suisse, le 7 mai 2015 : Le Groupe Adecco, leader mondial des solutions en ressources humaines, a annoncé aujourd'hui que son CEO Patrick De Maeseneire avait décidé de quitter le groupe et passerait le flambeau à la fin du mois d'août 2015. Le Conseil d'administration désigne Alain Dehaze en tant que nouveau CEO à partir du 1er septembre 2015. Alain Dehaze est actuellement CEO d'Adecco France et membre du Comité exécutif depuis 2009. Dominik de Daniel, CFO, a décidé de quitter l'entreprise à la fin du mois de juillet 2015.

Après avoir dirigé avec succès le Groupe Adecco pendant 6 ans, Patrick a décidé de quitter l'entreprise et sera remplacé dans ses fonctions par Alain Dehaze à la fin du mois d'août prochain. « Le Conseil d'administration et l'équipe de la haute direction sont reconnaissants à Patrick pour sa contribution remarquable au succès de l'entreprise » a déclaré Rold Dörig, Président du Conseil d'administration.

« Patrick a renforcé la position de leader mondial du groupe, accéléré sa croissance dans le segment du Professional Staffing et, avec le lancement de la plateforme IT mondiale, il a préparé Adecco à la révolution numérique. Il a augmenté la rentabilité d'Adecco jusqu'à atteindre un record historique et a posé les fondements de la croissance future. Le Conseil d'administration remercie Patrick pour son investissement personnel et son dévouement à Adecco et lui souhaite tout le meilleur pour ses projets futurs.»

Le Conseil d'administration a désigné Alain Dehaze en tant que nouveau CEO du Groupe Adecco. Alain Dehaze est actuellement CEO d'Adecco France et membre du Comité exécutif depuis 2009. Il prendra ses nouvelles fonctions à compter du 1er septembre 2015.

« La décision du Conseil d'administration de choisir un successeur en interne est un gage de continuité. Alain est un leader reconnu, qui a déjà maintes fois fait ses preuves au niveau international et connaît parfaitement le secteur », déclare Rolf Dörig. « Avec l’appui de son équipe, Alain Dehaze a réussi la transformation du Groupe sur son plus grand marché, la France, et ce, dans un environnement très difficile. Grâce à ses solides compétences en leadership et en relations humaines ainsi qu'avec son expérience du terrain, Alain Dehaze saura mener le Groupe Adecco vers la prochaine étape de son succès.»

« Je suis très honoré d’être nommé CEO du leader mondial des solutions en ressources humaines, une entreprise qui s’appuie sur des valeurs fortes, une solide équipe de direction et plus de 31 000 collaborateurs passionnés, partout dans le monde», déclare Alain Dehaze. « De nombreuses opportunités s’offrent à nous. Dans un environnement économique volatil, nous devons sans cesse proposer de nouvelles solutions en ressources humaines, toujours plus flexibles et innovantes. En parallèle, nos candidats sont à la recherche d’un partenaire à long terme, capable de les accompagner tout au long de leur parcours professionnel. Grâce à l’appui du Comité de Direction et de tous nos talentueux collaborateurs, je suis impatient de diriger Adecco et de saisir les opportunités de croissance future pour notre Groupe. »

Alain Dehaze (51 ans), de nationalité belge, a rejoint le Groupe Adecco en 2009. Depuis août 2011, il dirige avec succès Adecco France, le marché le plus important du Groupe, avec 23 % des ventes totales et 27 % de l'EBITA en 2014. Entre 2009 et 2011, Alain Dehaze a occupé le poste de Directeur Régional pour l'Europe du Nord (incluant le Benelux et les régions nordiques). Entre 2007 et son arrivée chez Adecco, il fut le CEO d'Humares, une entreprise internationale de recrutement professionnel basée aux Pays-Bas. De 2002 à 2005, il a été le CEO de la société cotée en bourse Solvus. Après l’acquisition de Solvus par USG People en 2005, Alain Dehaze fut le COO et Deputy CEO d'USG People, responsable des opérations et de la bonne intégration de Solvus. Avant cela, Alain Dehaze avait occupé différentes fonctions managériales dans plusieurs pays européens pour les sociétés Henkel et ISS.

Dominik de Daniel, Chief Financial Officer, a décidé de quitter Adecco à la fin du mois de juillet 2015. Il avait rejoint le groupe en tant que CFO en avril 2006, suite à l'acquisition par Adecco de DIS AG, la division en charge du Professional Staffing d'Adecco en Allemagne. Avec la mise en œuvre de l'approche Economic Value Added (EVA), il a posé les fondements d'une discipline financière rigoureuse, d'une rentabilité exemplaire dans le secteur et d'une forte génération de trésorerie. En plus de son rôle de Directeur Financier du groupe, il a dirigé avec succès les activités Global Solutions d'Adecco, notamment Lee Hecht Harrison, Beeline et Pontoon, et a joué un rôle majeur dans le développement réussi de la joint-venture FRESCO Adecco en Chine.

« Dominik a mis en place et dirigé une solide organisation financière au niveau mondial et a contribué de manière remarquable à la croissance rentable d'Adecco », a déclaré Rolf Dörig, « je remercie Dominik pour sa contribution exceptionnelle au succès d'Adecco. Le Conseil d'Administration adresse tous ses vœux de succès à Dominik, tant sur le plan privé que professionnel. »

Le Conseil d'Administration désignera le nouveau CFO du groupe et le nouveau CEO pour la France dans les prochains mois.

Retour vers le haut


 

11/03/2015

Adecco Belgique élue pour la troisième fois d’affilée Meilleur Employeur.

 

Groot-Bijgaarden, le 11 mars 2015 – Pour la troisième année consécutive, Adecco décroche l’Award du Meilleur Employeur. L’élection est organisée chaque année par la Vlerick Management School. Le label Great Place To Work® est une distinction internationale autant qu’une référence sur le marché. L’élection récompense les entreprises mettant en œuvre la meilleure politique de gestion des ressources humaines. Sur la base des réponses des salariés évaluant leur propre entreprise à l’aune des valeurs suivantes : respect, crédibilité, équité, fierté et camaraderie.

Nico Reeskens, Country Manager Belgique, explique les raisons du succès : « Il y a quatre ans, nous nous sommes fixé comme objectif de devenir l’un des Meilleurs employeurs, en l’inscrivant dans notre politique stratégique. Nous avons donc mis en œuvre un programme pluriannuel, qui nous a permis dès 2012 de décrocher notre premier titre de Meilleur employeur. Nous avons continué cependant à ajuster chaque année notre politique RH interne, notamment sur la base d’une analyse approfondie des réactions recueillies lors de l’enquête « Meilleur employeur ». Les différents groupes de travail mis sur pied au sein de notre entreprise ont ensuite établi un plan d’action pour 2014 et 2015, ce qui a manifestement porté ses fruits. Ce résultat démontre une fois de plus qu’une politique fondée sur des valeurs et l’éthique est également appréciée par les salariés. »

Dirk Stienaers, HR Director Adecco Belgique, se déclare également très heureux des résultats : « En entretenant un dialogue permanent avec nos salariés, nous avons réussi à nouveau à obtenir de très beaux résultats au terme de cette enquête. Dans notre communication interne et nos échanges avec les collaborateurs, nous avons passé au crible la progression professionnelle, les formations et le développement individuel ainsi que la rémunération. L’an dernier, nous avons également accordé toute l’attention nécessaire à la problématique des salariés de plus de 50 ans. Une analyse des résultats de l’année précédente nous a appris par ailleurs que ce sont les salariés en service chez nous depuis 3 à 5 ans qui se déclarent les moins satisfaits. Ce qui nous a incités à les interviewer de manière spécifique pour mettre en place les mesures destinées à améliorer concrètement leur satisfaction au travail. Autre décision, qui découlait de notre plan d’action Great Place To Work : le 19 mars prochain, nous mettrons à l’honneur tous nos consultants à l’occasion de notre première édition de la « Journée du Consultant ».

Retour vers le haut


 

03/03/2015

Adecco lance l’initiative « CEO pour un mois » 2015 dans 30 pays

Des candidats du monde entier se voient offrir la chance exceptionnelle de travailler aux côtés de Patrick De Maeseneire, CEO du Groupe.

 

Bruxelles, le 3 mars 2015. Adecco Group, le leader mondial des solutions en ressources humaines, invite depuis la semaine dernière les jeunes du monde entier à poser leur candidature pour tenter de devenir « CEO pour un mois » dans 30 pays. Les candidats sélectionnés acquerront cette expérience de CEO dans leur pays, coaché par l'équipe de direction locale d'Adecco. Enfin, parmi ces 30 gagnants locaux, un candidat final travaillera en tant que « CEO pour un mois » aux côtés de Patrick De Maeseneire, CEO d'Adecco Group.

Dans le cadre du programme Adecco Way to WorkTM, Adecco Group offre à 30 jeunes la chance d’apprendre directement auprès des plus hauts dirigeants d’une entreprise présente dans le classement Fortune 500.

Les candidats sélectionnés auront une chance unique d’acquérir l’expérience professionnelle de toute une vie et de donner un sérieux coup de pouce à leurs futures perspectives de carrière. Sous le parrainage de Patrick De Maeseneire, CEO d’Adecco Group, le finaliste du « CEO pour un mois » aura également la chance d’apprendre comment gérer une entreprise de 32 000 employés et 19.5 milliards d’euros de chiffre d'affaires en 2013, tout en gagnant un bon salaire.

Paola Ospina, « CEO pour un mois » 2014, a déclaré à ce propos : « Cette expérience fut la plus belle opportunité qui me soit jamais arrivée. Elle a changé ma vie. Je suis tellement reconnaissante à Adecco et j'aimerais que d’autres personnes puissent recevoir la même opportunité. » Paola, originaire de Colombie, a obtenu un emploi chez Adecco en Espagne, où elle occupera un poste dans le département Marketing, ce qui correspond parfaitement à sa formation.

Les jeunes du monde entier peuvent poser leur candidature via l’App « CEO pour un mois ». Dans un premier temps, les « CEO » de 30 pays seront sélectionnés. Durant l’été, ils effectueront un stage d'un mois aux côtés de Country Managers locaux d’Adecco. Les dix meilleurs candidats évolueront jusqu’à l’étape finale du Boot Camp du « CEO pour un mois », au terme duquel une seule personne sera sélectionnée. Le candidat retenu sera annoncé et prendra ses fonctions de CEO en septembre.

Un CEO pour un mois sera également sélectionné en Belgique. Il ou elle travaillera aux côtés de Nico Reeskens, Country Manager Adecco Belgique.

Nico Reeskens : « La campagne Way to Work s'inscrit parfaitement dans la lignée de notre engagement à offrir davantage d'expérience aux jeunes afin que ceux-ci puissent présenter un CV plus solide à de potentiels employeurs. Plus tôt cette année, nous avons souscrit avec Nestlé à l'Alliance for Youth et, dans le cadre d'Ervaring Werkt!, une campagne lancée en collaboration avec le VDAB, Unizo, Voka et la VRT, nous aidons les jeunes à trouver leur place sur le marché du travail. La visibilité donnée à cette action vise également à sensibiliser les entreprises à ouvrir leurs portes aux jeunes. Et c'est précisément l'objectif poursuivi par notre initiative « CEO pour un mois ».

Patrick De Maeseneire conclut : « Le chômage des jeunes reste aujourd'hui l’un des plus grands défis. Environ 75 millions de jeunes sont sans emploi au niveau mondial. Avec le programme « CEO pour un mois », Adecco se mobilise pour aider les jeunes à améliorer leur employabilité. L’apprentissage sur le terrain et la formation en milieu professionnel sont les facteurs les plus pertinents pour favoriser et développer le talent. Cependant, en raison de lacunes dans le système éducatif ou du manque d’occasions, de trop nombreux jeunes ne possèdent pas l’expérience indispensable dont les entreprises ont besoin. Nous voulons empêcher qu’une génération entière ne perde ses rêves. En effet, ce programme prouve que les rêves peuvent se réaliser. Seul l’un des participants deviendra le « CEO pour un mois » d’Adecco Group mais l’ensemble des 30 « CEO » vivront l'expérience de leur vie ».

Adecco partage également son savoir et son expertise par le biais de son Career Center en ligne et d’un programme d’ateliers organisés dans les écoles et universités, afin d’également renforcer la future employabilité des étudiants.

Pour en savoir plus sur le programme « CEO pour un mois », consultez le site Adecco Way To Work, téléchargez l’application et posez votre candidature.

Retour vers le haut


 

20/01/2015

PUBLICATION DE LA DEUXIÈME ÉDITION DU GLOBAL TALENT COMPETITIVENESS INDEX : LA SUISSE, SINGAPOUR ET LE LUXEMBOURG SONT EN TÊTE DU CLASSEMENT

Développer des talents pour aujourd’hui et pour demain : le rapport souligne l’importance des « compétences utiles » et des formations professionnelles, alors que les marchés de l’emploi changent et que le taux de chômage augmente.

Fontainebleau (France), Singapour, Abu Dhabi, Zurich, le 20 janvier 2015 - L’INSEAD, école de commerce internationale de premier plan, a publié aujourd’hui l’édition 2014 de son Global Talent Competitiveness Index (GTCI). L’étude, qui se concentre sur le « développement de talents pour aujourd’hui et pour demain », est le résultat de la collaboration entre le Human Capital Leadership Institute de Singapour (HCLI) et le Groupe Adecco. L’indice mesure la compétitivité des pays sur la base de la qualité des talents que chaque pays peut produire, attirer et conserver, et place la Suisse en première position, devant Singapour et le Luxembourg, classés respectivement en deuxième et troisième position.

Classement Global Talent Competitiveness Index 2014 : Top 10
1. Suisse 6. Suède
2. Singapour 7. Royaume-Uni
3. Luxembourg 8. Danemark
4. États-Unis 9. Australie
5. Canada 10. Irlande

 

Cliquez ici pour l'article complet >>
L'infographic global >>

Retour vers le haut



3/12/2014

Adecco et le Belgian Paralympic Committee lancent une nouvelle initiative à l'occasion de la journée internationale des personnes handicapées

Les entreprises ont tout intérêt à mettre au travail des personnes handicapées

Grand-Bigard, le 2 décembre 2014. Par leur nouvelle initiative, Adecco et le Belgian Paralympic Committee (BPC) souhaitent contribuer à l'intégration des athlètes paralympiques et des personnes handicapées sur le marché du travail. C'est la raison pour laquelle le 3 décembre, journée internationale des personnes handicapées, ils réunissent les entreprises, les athlètes et les représentants du mouvement paralympique afin de travailler ensemble à la concrétisation de cette ambition. Marc Herremans, qui comprend mieux que quiconque l'impact d'une limitation physique, s'est également déclaré prêt à expliquer cette thématique. Un groupe de travail, réunissant à la fois des athlètes, Marc Herremans, des chefs d'entreprise et des responsables des ressources humaines d'une vingtaine d'entreprises belges, étudiera des initiatives concrètes et leur donnera forme.

Cette initiative entre dans le cadre de l'IPC Athlete Career Programme mis en place en 2007 à l'échelon mondial par l'International Paralympic Committee (IPC), en collaboration avec Adecco Group. Le projet stratégique sur l'inclusion lié à cette initiative a été officiellement lancé en 2012. Les défis et les avantages de l'intégration des personnes handicapées sur le marché du travail seront au coeur des discussions du 3 décembre. Une dizaine d'athlètes paralympiques, ainsi que Marc Herremans, apportent leur collaboration à cette initiative. Ils sont pleinement convaincus que notre société actuelle doit d'urgence se remettre en question et faire en sorte de favoriser l'intégration des personnes handicapées sur le marché du travail. Ce projet inclut également l'aide apportée aux athlètes paralympiques pour qu'ils trouvent un emploi à l'issue de leur carrière sportive. C'est ce que fait Adecco chaque jour pour les athlètes olympiques et paralympiques dans le cadre de l'Athlete Career Programme belge qui a déjà permis de soutenir une centaine d'athlètes.

Outre cette initiative, Adecco s'occupe aussi depuis 2004 du projet ‘Handicap et Compétence’, dont l'objectif est d'aider les personnes handicapées à s'intégrer sur le marché du travail. Chez Adecco, les personnes souffrant d'un handicap professionnel sont recrutées sur la base de leurs compétences. Les attentes et les méthodes utilisées sont identiques. Lorsque le profil requis pour une fonction a été défini, Adecco évalue les compétences de tous les candidats, quels qu'ils soient. Jusqu'à présent, 894 candidats ont été mis au travail chez 783 clients.

Nico Reeskens, Country Manager Adecco Belgique : « Les entreprises ont besoin du meilleur personnel : des travailleurs motivés et passionnés, orientés solution et qui visent en permanence ce qu'il y a de meilleur. Les athlètes paralympiques font preuve d'une grande persévérance et de détermination pour atteindre leur objectif. Ils servent de modèle aux nombreuses personnes handicapées qui, comme eux, peuvent rencontrer des difficultés d'intégration sur le marché du travail. Je suis heureux qu'ils participent avec nous à créer une société inclusive. »

Anne d’Ieteren, présidente du Belgian Paralympic Committee : « En tant qu'ancienne sportive de haut niveau, je sais mieux que personne qu'il faut considérer sa carrière de sportif de haut niveau d'une manière plus holistique. Ainsi, l'athlète paralympique peut découvrir une forme de confort qui contribuera à ce qu'il atteigne ses objectifs sportifs. Dans ce cadre, les athlètes paralympiques peuvent être des exemples de persévérance, d'ambition, de combativité, que de nombreuses entreprises peuvent et veulent utiliser afin d'optimiser leur fonctionnement interne et ouvrir les portes vers une société plus inclusive. »

Retour vers le haut



14/11/2014

Adecco élue meilleure entreprise de travail intérimaire et de recrutement.

Adecco remporte une nouvelle fois le HR Excellence Award Best Interim & Staffing Company.

 

Grand-Bigard, le 14 novembre 2014 - Hier à Genval a eu lieu pour la 5e année consécutive la remise des HR Excellence Awards. Adecco Belgique a été élue Best Interim & Staffing Company.

 

Les HR Excellence Awards sont décernés pour et par le secteur belge des Ressources humaines. Les nominés ont été comparés sur la base d'une étude de cas concrète au sein de leur domaine d'expertise. Approche innovante, qualité des services et résultats mesurables sont les critères qui ont été pris en considération.

Adecco Belgique est arrivée en première position dans la catégorie « Best Interim & Staffing Company ». L'entreprise doit notamment cette récompense à son programme « Way to Work » et à la façon dont cette initiative a permis de relever les défis de l'entreprise A.S. Adventure.

Le projet intégré « Way to Work » qui a permis à Adecco de remporter l'award, est né des préoccupations à l'égard du chômage des jeunes. Avec Way to Work, Adecco a rempli ses devoirs sociétaux et sociaux et a offert une aide très concrète aux jeunes dans le cadre de leur recherche d'emploi.

Parce que le manque d'expérience est l'une des raisons principales pour lesquelles les jeunes ne trouvent pas de travail, le projet « Way to Work » a offert des formations, des recyclages et des stages. Fidèle à son slogan ‘better work, better life’, Adecco a mis ses connaissances et son expertise au service des jeunes chômeurs.

Le client de référence d'Adecco, A.S.Adventure, a vu dans le projet « Way to Work » une valeur ajoutée indéniable et a offert activement sa collaboration. A.S.Adventure a apporté sa collaboration active sur les deux plans, à savoir la pertinence sociale et les besoins en recrutement. Comme bien d'autres clients d'Adecco, A.S.Adventure voulait, dans le cadre d'un partenariat avec Adecco et le projet ‘Way to Work’, apporter une réponse à la problématique toujours plus grande de trouver rapidement des personnes immédiatement opérationnelles et possédant les bonnes attitude, motivation et qualifications ou compétences.

Nico Reeskens, Country Head Adecco Belgium : « Nous sommes vraiment très fiers d'avoir obtenu cet award. Tout d'abord parce qu'il s'agit d'une reconnaissance de la part de nos clients et de la communauté RH. Nous remportons cet award pour la 2e fois en 3 ans et nous avons été à chaque fois nominés au cours des 3 dernières années. Grâce à cet award, nous nous sentons encore davantage soutenus dans notre objectif d'aider concrètement les jeunes et les jeunes chômeurs dans leur recherche d'un emploi. Nous avons particulièrement apprécié que notre client A.S.Adventure se retrouve dès le départ impliqué dans l'initiative 'Way to Work'. »

Retour vers le haut



07/08/2014

Le poste de « CEO pour un mois » d'Adecco Group proposé à de jeunes talents

Dix candidats participeront à la sélection finale pour devenir celui ou celle qui travaillera aux côtés du CEO, Patrick De Maeseneire

 

Zurich, Suisse, le 7 août 2014. Adecco Group, le leader mondial des solutions en ressources humaines, a communiqué aujourd'hui la liste des dix jeunes talents sélectionnés en tant que finalistes dans le cadre de l'initiative « CEO pour un mois ». Ce programme a été créé pour offrir à des jeunes l'expérience professionnelle tellement nécessaire à une époque où le chômage des jeunes reste à des niveaux inacceptablement élevés. Entre le 12 et le 16 août, ces dix candidats participeront à la sélection finale et l'un d'entre eux aura la chance exceptionnelle de devenir le « CEO pour un mois », sous la supervision et le parrainage du CEO d'Adecco Group en personne, Patrick De Maeseneire.

Les perspectives d'emploi sont dramatiques pour les jeunes partout dans le monde, et particulièrement en Europe. Aujourd'hui, malgré la lente reprise de l'économie, il n'en reste pas moins qu'en Espagne et en Grèce, un jeune se retrouve au chômage chaque seconde. C'est la raison pour laquelle le programme Adecco Way to Work™ a été lancé : venir en aide à une génération qui risque de se retrouver exclue du marché du travail. Le manque d'expérience reste l'un des principaux obstacles à l'entrée des jeunes sur le marché du travail. Adecco Experience leur a offert un accompagnement de carrière ainsi que d'intéressantes expériences professionnelles d'un mois afin d'améliorer leur employabilité et de les aider à faire gravir les premiers échelons de l'échelle professionnelle.

Ainsi, au cours du mois de juillet, Adecco Experience a permis à 88 jeunes d'effectuer un stage dans des entreprises internationales de premier plan, grâce aux plus de 70 clients d'Adecco partageant la même vision. Ces jeunes ont eu l'occasion d'acquérir des compétences professionnelles indispensables dans le cadre d'un large éventail de fonctions dans des secteurs très variés. Quarante-six de ces talents ont posé leur candidature pour le poste de « CEO pour un mois » : une occasion unique d'être parrainé par le CEO d'Adecco Group, Patrick De Maeseneire.

Sur la base de leur performance au travail, de l'évaluation des entreprises hôtes et de la façon dont ils ont partagé leur expérience avec leur génération par le biais des médias sociaux, 10 candidats ont obtenu leur place pour l'étape finale de la sélection. Le Boot Camp pour l'opération « CEO pour un mois » aura lieu entre le 12 et le 16 août à Zurich. Le groupe de candidats sera soumis à une série d'interviews, de cas d'affaires et de défis afin de tester leurs compétences générales et leur adéquation avec cette fonction. Au cours du mois de septembre, le candidat retenu se verra confier plusieurs missions, il voyagera avec le CEO et apprendra comment gérer une entreprise faisant partie des 500 plus grandes sociétés mondiales et comptant plus de 31 500 collaborateurs et 650 000 intérimaires à l'échelon mondial.

Les dix jeunes candidats finalistes pour le poste de « CEO pour un mois » d'Adecco Group sont :

 

    Mohammed Assad, Pays-Bas – job Adecco Experience en tant que Country Finance Manager chez Adecco Pays-Bas
    Silvia Bizubova, Slovaquie - job Adecco Experience en tant que Integrated Supply Chain Specialist chez IBM
    Adam Boardman, Royaume-Uni – job Adecco Experience en tant que HR & Marketing chez Oxley Developments
    Andrew Chew, Taiwan – job Adecco Experience en tant qu'Event Coordinator au Comité olympique du Taipei chinois
    Allegra Guardi, Italie – job Adecco Experience en tant qu'Internal Communication manager chez Lombardini SRL (Gruppo Kohler)
    Benoît Hommel, France – job Adecco Experience en tant que Human Resources Assistant chez Hewlett Packard
    Adharsh Kumar, Etats-Unis – job Adecco Experience en tant que Marketing Coordinator chez ANN Inc.
    Elena Ollendiek, Allemagne - job Adecco Experience dans la division Sales & Marketing chez MISUMI Europa GmbH
    Paola Ospina, Colombie – job Adecco Experience en tant que Marketing Manager chez Adecco Colombie
    Aurora Petrel, Espagne – job Adecco Experience en tant qu'Experience Manager chez IKEA

 

Pour en savoir plus sur ce programme, consultez le site dédié www.adeccowaytowork.com.
Pour soutenir les candidats :
Facebook www.facebook.com/AdeccoWaytoWork.
Twitter www.twitter.com/AdeccoWayToWork
#CEO1month
#AdeccoExperience

Adecco Corporate Press Office :
Press.office@adecco.com
tél: +41 (0) 44 878 87 87

Retour vers le haut



02/05/2014

Le 30 avril, nos collaborateurs ont touché plus de 600.000 jeunes

 

Grand-Bigard, 2 mai 2014. – Dans plus de 50 pays près de 600.000 jeunes ont été abordés avant-hier par les collaborateurs de l'entreprise de ressources humaines Adecco. En Belgique, les collaborateurs d'Adecco ont investi les marchés, les rues commerçantes et les abords d'écoles supérieures et d'universités de huit villes différentes. Ils y ont informé 11.000 jeunes et leur ont donné des conseils & astuces en vue de postuler pour un emploi. L'initiative Way to Work a pour objectif de soutenir les jeunes dans leur recherche d'emploi. Adecco Group Worldwide lance également le projet 'Experience’, qui propose une expérience professionnelle rémunérée à 100 jeunes au niveau mondial. Parmi eux, un jeune sera sélectionné pour remplacer Patrick De Maeseneire, le CEO d'Adecco au niveau mondial, pendant 1 mois.

Partout, les jeunes ont réagi au Way to Work de manière très positive. Ils ont apprécié l'accompagnement concret qui leur a été offert. « Dans nos agences, nos consultants reçoivent chaque jour des jeunes qui ne se sentent pas encore à l'aise sur le marché de l'emploi. Ils ne savent pas par où commencer pour chercher un emploi. Souvent, c'est le manque d'expérience qui les empêche de trouver un véritable emploi. Un emploi temporaire offre la possibilité à ces jeunes d'acquérir de l'expérience et augmente leurs chances sur le marché de l'emploi », explique Nico Reeskens, Country Manager d'Adecco Belgique.

Cette initiative ne se limitera pas à notre action de mercredi. Parce que le manque d'expérience est l'une des raisons principales avancées pour lesquelles les jeunes ne trouvent pas de travail, Adecco leur offre des formations, des recyclages et des stages. Citons par exemple l'Adecco ‘Horeca Academy’ qui, en collaboration avec Belgocatering, forme des jeunes aux métiers de l'horeca. Il y a également la ‘Retail School’, où ils peuvent s'inscrire à une formation pour devenir collaborateur dans la vente ou assistant gérant de filiale. Les jeunes peu qualifiés peuvent entrer dans le programme 'Youth Start' (auparavant NFTE) où ils seront accompagnés pour devenir entrepreneur indépendant. En 2013, 4 900 jeunes chômeurs ont été sélectionnés et accompagnés dans le cadre du programme Attitude & Coaching au moyen d'un attitudescan et d'un coaching.

En 2014, Adecco Belgique propose une cinquantaine de places de stage. Par ailleurs, le projet mondial 'Adecco Experience’, qui permettra à 100 jeunes chômeurs d'acquérir une expérience professionnelle rémunérée d'un mois en entreprise, leur propose en Belgique des possibilités au sein de Medialaan (Q-Music), A.S.Adventure et Nespresso.

« En Belgique, Adecco offre chaque année du travail à plus de 42 000 jeunes (en tant qu'intérimaire, étudiant, contractant ou collaborateur fixe). Grâce à notre offre étendue de programmes d'accompagnement et/ou de recyclage destinés aux jeunes, nous sommes parvenus au cours de l'année écoulée à donner du travail et de l'expérience à 20 % de jeunes en plus », ajoute encore Nico Reeskens.

Retour vers le haut



25/04/2014

Le taux de chômage des jeunes en Belgique supérieur à la moyenne européenne

 

L'initiative mondiale d'Adecco « Way to Work » organisée pour la deuxième année consécutive le 30 avril 2014. Le projet « Adecco Experience » offre une expérience professionnelle rémunérée.

Grand-Bigard, le 25 avril 2014. - Le chômage des jeunes reste une grande préoccupation dans la plupart des pays du monde. Selon les chiffres récents d'Eurostat (février 2014), il a encore augmenté en Belgique pour atteindre 24,1 %, un taux supérieur à la moyenne européenne de 22,9 %. La Belgique réalise ainsi un score nettement moins bon que plusieurs de ses voisins européens : aux Pays-Bas, le chômage des jeunes n'était que de 11,5 % et l'Allemagne faisait également mieux avec 7,7 %. En Belgique, le taux de chômage des jeunes est, dans toutes les régions, 2 à 3 fois plus élevé que dans les autres catégories d'âge. C'est pourquoi le 30 avril, pour la deuxième année consécutive, Adecco lance au niveau mondial son initiative « Way to Work ». En Belgique aussi, les collaborateurs d'Adecco descendront dans la rue ce jour-là afin d'aider les jeunes dans leur recherche d'un emploi. Adecco Group Worldwide lance également le projet 'Experience’, qui propose une expérience professionnelle rémunérée à 100 jeunes au niveau mondial. Parmi eux, un jeune sera sélectionné pour remplacer Patrick De Maeseneire, le CEO d'Adecco au niveau mondial, pendant 1 mois. En Belgique, Adecco offre aux jeunes de nombreuses possibilités d'acquérir de l'expérience et d'être formés aux métiers de l'horeca et de la distribution, notamment.

En Flandre, sur un an, le chômage des jeunes a augmenté de 2,5 % (situation à fin février 2014) tandis qu'il restait relativement stable à Bruxelles et connaissait une légère diminution en Wallonie. L'augmentation du nombre de jeunes chômeurs en Flandre a été la plus forte chez les jeunes hautement qualifiés (+15,4 %, situation à février 2014). En nombres absolus, les jeunes moins qualifiés représentent toujours le groupe le plus important parmi les chômeurs.

Nico Reeskens, Country Manager Adecco Belgique, à propos de cette initiative : « Il est de notre responsabilité sociale de soutenir du mieux possible les jeunes chômeurs dans leur recherche d'emploi. Lors de l'action de 2013, nous avons touché, rien que pour la Belgique, plus de 24 000 jeunes. Parallèlement à cette initiative, nous avons aussi mis en place de nombreux programmes en vue de former concrètement les jeunes. En 2013, 4 900 chômeurs ont été sélectionnés et accompagnés dans le cadre du programme attitude & coaching sous la forme d’un attitude scan et d'un coaching.

Par ailleurs, au cours de l'année écoulée, nous avons formé 807 jeunes, principalement par rapport à des postes vacants, et pas moins de 85 % d'entre eux ont entre-temps trouvé un emploi. En Belgique, Adecco offre chaque année du travail à plus de 42 000 jeunes (en tant qu'intérimaire, étudiant, contractant ou collaborateur fixe).»

Parce que le manque d'expérience est l'une des raisons principales avancées pour lesquelles ils ne trouvent pas de travail, Adecco leur offre des formations, des recyclages et des stages. Citons par exemple l'Adecco ‘Horeca Academy’ qui, en collaboration avec Belgocatering, forme des jeunes en collaborateurs professionnels qualifiés du secteur de l'horeca. Il y a également la ‘Retail School’, où ils peuvent s'inscrire à une formation pour devenir collaborateur dans la vente ou assistant gérant de filiale. Les jeunes peu qualifiés peuvent entrer dans le programme 'Youth Start' (auparavant NFTE) où ils seront accompagnés pour devenir entrepreneur indépendant. Pour les athlètes, l'Athlete Career Programme a été mis sur pied en collaboration avec le COIB. Il s'agit d'un programme qui les aide à construire leur carrière professionnelle parallèlement à leur carrière sportive. En 2014, Adecco Belgique propose une cinquantaine de places de stage. Par ailleurs, le projet mondial 'Adecco Experience’, qui permettra à 100 jeunes chômeurs d'acquérir une expérience professionnelle rémunérée d'un mois en entreprise, leur propose en Belgique des possibilités au sein de Medialaan, AS Adventure et Nespresso.

Les équipes Adecco Way to Work seront présentes à Bruxelles, Anvers, Gand, Turnhout, Roulers, Courtrai, Mons et Liège.

Retour vers le haut



26/02/2014

Adecco Belgique une nouvelle fois élu Meilleur Employeur.

 

le 26 février 2014 - Pour la deuxième fois consécutive, Adecco décroche l'award du Meilleur Employeur. De plus, Adecco s'est aussi vu décerner cette année le Diversity Award. Cette élection, qui est organisée chaque année par la Vlerick Management School, est une référence sur le marché. Le résultat final de cette élection reflète la gestion des Ressources humaines des entreprises participantes.

Nico Reeskens, Country Manager Belgique, explique : « Il y a quatre ans, nous nous sommes fixé pour objectif de devenir l'un des Meilleurs Employeurs et nous avons intégré cet objectif dans notre politique stratégique. Nous avons donc mis en place un programme pluriannuel intensif et, en 2012, nous avons obtenu notre premier award du Meilleur Employeur. En 2013, une de nos principales priorités était de faire encore mieux. Via des groupes de travail réunissant des représentants de tous les rangs de l'organisation, nous nous sommes attelés aux points d'amélioration identifiés lors de l'enquête précédente. « Better work, better life » est donc bien plus qu'un slogan. Il s'agit d'un objectif RH d'Adecco auquel nous travaillons chaque jour. Pour les intérimaires mais aussi pour nos propres collaborateurs. Le fait que d'autres dimensions que celles liées au travail entrent en ligne de compte se traduit également dans la satisfaction de nos collaborateurs lors de différentes initiatives caritatives organisées dans le cadre du projet Win4Youth. En 2014, avec le concours d'intérimaires et de clients, les collaborateurs d'Adecco vont relever le défi de parcourir 2 000 000 km à vélo au niveau mondial, soit 5 fois la distance jusqu'à la Lune. Le nombre de kilomètres parcourus détermine le montant des fonds versés (5 km = 1$). En Belgique, nous voulons afficher 75 000 km au compteur et apporter ainsi notre contribution aux projets sélectionnés en faveur des enfants. »

Dirk Stienaers, HR Director d'Adecco Belgique s'est également déclaré très satisfait de ces résultats : « Malgré la situation économique difficile dans laquelle nous nous trouvons, nous sommes parvenus à clôturer cette enquête avec des résultats encore meilleurs que l'an dernier. Adecco continue d'investir dans la formation de ses propres collaborateurs ainsi que des intérimaires. Ce résultat nous montre une nouvelle fois qu'une politique éthique fondée sur des valeurs est également appréciée par les collaborateurs. L'enthousiasme de notre personnel s'est d'ailleurs traduit, début de cette année, par le lancement d'une nouvelle valeur d'entreprise : « la Passion ». La passion caractérise depuis longtemps déjà notre façon de travailler, mais désormais, elle sera reconnue en tant que véritable valeur Adecco. Nous sommes aussi particulièrement fiers d'avoir obtenu cette année le Diversity Award. Pas moins de 24 nationalités différentes travaillent au sein d'Adecco Belgique. Cette diversité conduit à une plus grande tolérance et à une meilleure ambiance de travail. »

Retour vers le haut



09/12/2013

Adecco accompagne les athlètes olympiques et paralympiques pendant et après leur carrière sportive de haut niveau

 

Bruxelles, le 9 décembre 2013 – Adecco Belgique et le COIB poursuivent leur collaboration entamée en 2011 et visant à créer un cadre à l'intention des athlètes olympiques afin qu'ils puissent développer leur carrière sociale pendant et après leur carrière sportive. Un nouvel accord a également été signé entre le BPC et Adecco Belgique afin de proposer un programme similaire aux athlètes paralympiques. Lee Hecht Harrison, filiale d'Adecco, participe à ce projet dans le cadre de l'accompagnement de carrière intensif des athlètes de haut niveau. Des entreprises comme Delhaize, qui emploie le hockeyeur national Cédric Charlier à temps partiel grâce au programme ACP, ont réagi avec enthousiasme à cette nouvelle.

Le Belgian ACP Fund a été créé au sein du Fonds InBev-Baillet Latour (FIBL) afin de soutenir, financièrement et sous la forme de projets, les athlètes olympiques et paralympiques qui souhaitent préparer leur avenir sur le marché du travail en leur offrant une bourse pour leurs études et/ou formations.

L’IOC Athlete Career Programme avait été lancé dès 2005 par le Comité Olympique International (COI) en collaboration avec Adecco Group. Le président de l'époque du COI, Jacques Rogge, fut à la base du programme IOC ACP et est actuellement membre du Conseil d'Administration du Fonds Inbev-Baillet Latour. En mai 2011, ce programme, dans une version adaptée, a été introduit en Belgique en collaboration avec le COIB pour une période de 2 ans. Cet accord est aujourd'hui prolongé afin de répondre à la demande. Par ailleurs, un accord supplémentaire a été conclu avec le BPC afin de permettre à ses athlètes paralympiques d'accéder à l'ACP. En 2007 le Comité Paralympique International a lancé l’IPC Athlete Career Programme en collaboration avec Adecco Group afin de soutenir les athlètes paralympiques dans la transition vers le marché d’emploi. L’ACP belge apporte aux sportifs olympiques, paralympiques et d'élite les moyens dont ils ont besoin afin de les soutenir avec succès dans la gestion de leurs entraînements, de leurs compétitions et leur permettre de relever les défis quotidiens et les opportunités qui se présentent à eux et ce, en intervenant dans trois domaines : la formation, les compétences et l'emploi. L'objectif est de pouvoir offrir des services complémentaires aux athlètes, en synergie avec les projets « Dual Career » des communautés (Adeps et Bloso).

Tant les athlètes qui ont déjà laissé leur carrière sportive de haut niveau derrière eux que les athlètes qui sont encore actifs sur le plan sportif mais qui veulent déjà préparer leur avenir, sont accompagnés d'une manière appropriée au sein du programme ACP. De plus, une collaboration a été mise en place avec Lee Hecht Harrison pour proposer un accompagnement de carrière intensif à ces athlètes de haut niveau. Grâce à la collaboration des entreprises, les athlètes peuvent déjà être mis au travail à temps partiel et de manière flexible pendant leur carrière sportive. Le programme ACP destiné aux athlètes olympiques et paralympiques a été accueilli favorablement tant par les entreprises que par les athlètes. Outre AG Insurance, citons aussi Delhaize où, grâce à l'ACP, notre hockeyeur national Cédric Charlier est employé à temps partiel en tant que candidat-directeur.

Eddy De Smedt, Directeur du sport de haut niveau du COIB : « L'ACP offre aux athlètes une solution sur mesure qui place résolument les prestations sportives de haut niveau au premier plan. De plus, Adecco et le monde des entreprises créent des possibilités supplémentaires pour que ces athlètes puissent exprimer tous leurs autres talents et compétences et envisager leur avenir en toute confiance. La collaboration avec le Bloso et l'Adeps dans ce cadre est très complémentaire. Au cours des deux dernières années, nous avons pu constater que le programme répondait aux souhaits de nos athlètes. Nous nous réjouissons de la poursuite et de l'élargissement de cette collaboration grâce au fonds ACP. » Anne d’Ieteren, présidente du BPC :« Grâce à cet accord, les athlètes paralympiques reçoivent désormais aussi un soutien, un coaching et des formations afin de les aider à passer du sport de haut niveau à une carrière professionnelle. Grâce au programme ACP, ils accèdent à des entreprises qui sont prêtes à engager nos athlètes à temps plein ou à temps partiel. »

Alain De Waele, Secrétaire général du Fonds InBev-Baillet Latour : « La création du Fonds ACP au sein du FIBL nous permet désormais de soutenir financièrement les athlètes olympiques et paralympiques au moyen d'une bourse. Jusqu'à 100 000 EUR seront libérés chaque année, et ce déjà pour les trois prochaines années. »

Nico Reeskens, Country Manager Adecco Belgique, à propos de cette initiative : « En tant qu'entreprise de ressources humaines, nous nous occupons déjà avec succès de l'accompagnement et du coaching des individus vers la carrière qui leur convient le mieux. Avec le programme ACP, nous avons adapté ces connaissances et cette expertise aux athlètes olympiques et paralympiques, en collaboration avec notre filiale Lee Hecht Harrison. Ces athlètes possèdent d'excellentes compétences qui sont très intéressantes pour le monde des entreprises, continuellement à la recherche de candidats motivés et faisant preuve de la bonne attitude : orientée résultats, ciblée, associée à une discipline de fer. Il nous tient vraiment à cœur de mettre en contact les athlètes et les entreprises. »

Plus d'info sur athletes.adecco.be

Retour vers le haut



26/11/2013

Global Talent Competitiveness Index : la guerre des talents peut se disputer sur plusieurs fronts

 

Le Groupe Adecco, en partenariat avec l’INSEAD et HCLI - Human Capital Leadership Institute, a réalisé le « Global Talent Competitiveness Index », une étude qui mesure pour chaque pays à travers le monde sa capacité à attirer, développer et conserver les talents.

Par rapport à la Belgique, l'étude remarque:

"Belgium is an interesting case here: its rank on the Input Sub-Index (6th) is remarkably higher than its overall GTCI ranking (13th). This is due to noteworthy performance in the Attract pillar (1st) with strong External Openness (3rd) and high FDI inflow as a percentage of GDP (1st). Other strengths displayed by Belgium lie in the Grow pillar (8th), resulting from high rankings in Formal Education (5th) and Lifelong Learning (5th). Its performance is less remarkable in the Enablers pillar (16th), and in the Retain pillar (27th)."

Découvrez dès aujourd'hui tous les résultats de l’étude sur le site d'Adecco Group (en anglais).

Suivez la conversation sur Twitter: #GTCIndex

Mark De Smet a repris une deuxième fois la tête d'Adecco Belgique et Luxembourg en 2009, après le rachat par Adecco de l'entreprise qu'il avait créée, XPE Professional Staffing. Entre 2002 et 2007, Mark a été responsable d'Adecco Benelux. Avant de rejoindre le secteur des ressources humaines, Mark a occupé différentes fonctions commerciales, marketing et de direction générale au sein d'entreprises telles que Wang, Apple, Citibank et Scoot en France, en Espagne et en Belgique. Mark De Smedt est ingénieur commercial diplômé de la Solvay Business School (Bruxelles) et a participé à différents programmes exécutifs à Harvard, Chicago, l'INSEAD et la London Business School.

Retour vers le haut



26/11/2013

Mark De Smedt devient Chief Human Resources Officer d'Adecco Group

Nico Reeskens prend la succession de Mark en tant que Country Manager d'Adecco Belgique

 

Grand-Bigard, le 26 novembre 2013 – Nico Reeskens, qui a rejoint Adecco Belgique il y a 3 ans en tant que Director General Staffing, prendra la succession de Mark De Smedt en tant que Country Manager Belgique. Après une carrière de 10 ans au sein d'Adecco en Belgique et au Luxembourg, Mark De Smedt a été désigné Chief Human Ressources Officer d'Adecco Group et devient ainsi membre du Comité exécutif. Ces modifications apportées à l'organisation entreront en vigueur à partir du 1er janvier 2014.

« Au cours de ces années passées au sein d'Adecco Belgique, Mark a toujours accordé une place de choix à l'individu et à la mise en place d'une culture d'entreprise saine. Il pourra désormais poursuivre la stratégie RH de l'ensemble d'Adecco Group. Son passé professionnel lui sera d'une aide précieuse dans ce cadre. », a déclaré Patrick De Maeseneire – CEO d'Adecco Group.

« La désignation de Nico Reeskens pour me succéder en Belgique est un gage de continuité et peutêtre aussi un signe de renouveau. Nico est un senior manager qui peut se targuer d'une excellente expérience en business development et qui dispose des qualités de leadership nécessaires pour poursuivre le succès d'Adecco en Belgique », a déclaré Mark De Smedt.

Avant de rejoindre Adecco en 2010, Nico Reeskens a occupé différents postes de senior management dans la vente et le marketing dans des entreprises telles que BCA Europe, Telenet, Scoot Belgium, Mobistar et Apple. Ingénieur commercial diplômé de la Solvay Business School (Bruxelles), il a débuté sa carrière professionnelle chez Arthur Andersen Management Consulting, Infotrade et Sunparks.

Mark De Smet a repris une deuxième fois la tête d'Adecco Belgique et Luxembourg en 2009, après le rachat par Adecco de l'entreprise qu'il avait créée, XPE Professional Staffing. Entre 2002 et 2007, Mark a été responsable d'Adecco Benelux. Avant de rejoindre le secteur des ressources humaines, Mark a occupé différentes fonctions commerciales, marketing et de direction générale au sein d'entreprises telles que Wang, Apple, Citibank et Scoot en France, en Espagne et en Belgique. Mark De Smedt est ingénieur commercial diplômé de la Solvay Business School (Bruxelles) et a participé à différents programmes exécutifs à Harvard, Chicago, l'INSEAD et la London Business School.

Retour vers le haut


 

CONTACT DE PRESSE

presse@adecco.be
tél: +32 (0) 2 583 91 11

Besoin de notre imagerie?
marketing@adecco.be

Envoyez nous un mail